Le choix d'un appareil de chauffage autonome.

Envoyer Imprimer

On considère souvent l'achat d'un poêle ou d'un foyer comme irrésistible en raison de l'atmosphère confortable qu'il crée, de l'idée de réduire nos frais de chauffage ou encore tout simplement pour l'attrait d'une belle flambée.

L'arrivée des poêles ou foyers au gaz a suscité un certain intérêt car ils créent pratiquement la même ambiance qu'un foyer au bois sans les inconvénients du bois et peuvent servir de source de chaleur en cas de pannes d'électricité. Les poêles ou foyers au gaz ont de très bon rendement de combustion et certains modèles peuvent être insérés dans la chambre de combustion d'un foyer en maçonnerie existant. Les poêles ou foyers au gaz ne nécessitent pas de cheminée à cause du rendement élevé de la combustion et de la propreté de la fumée : la fumée est plutôt évacuée par un évent mural approuvé pour ce type d'installation. L'utilisation d'une commande à distance ou l'installation d'un thermostat mural facilite l'opération d'allumage et élimine le souci d'un feu de bois qui se consume sans surveillance lorsque vous devez quitter la maison ou aller au lit.

Pour plusieurs, rien ne remplacera l'odeur, la chaleur et le crépitement d'un feu de bois. Mais les nouvelles méthodes de construction et les efforts importants déployés en vue de réduire les fuites d'air dans les anciennes résidences font en sorte que les maisons sont maintenant beaucoup trop étanches pour permettre une utilisation sûre et efficace des foyers au bois traditionnels. Au contraire, un foyer traditionnel qui fonctionne lors d'une froide journée d'hiver augmente la consommation de combustible de chauffage et extrait de la maison une forte quantité d'air chauffé. De récents progrès technologiques ont permis la conception d'une nouvelle génération de poêles et foyers au bois beaucoup plus efficaces, appelés poêles à combustion évoluée ou haute efficacité. Ces appareils sont aussi efficaces sinon plus sur le plan énergétique que les poêles à combustion lente mais sont beaucoup moins polluants. Le secret de l'efficacité des ces nouveaux appareils est l'utilisation d'un processus de combustion secondaire hautement perfectionné qui assure une combustion plus complète du bois, augmentant ainsi l'efficacité du poêle et réduisant la quantité de produits de combustion incomplète comme la fumée ou les gaz, qui s'échappent de la chambre de combustion. Ce système permet également de maintenir la partie vitrée de la porte étanche toujours propre.

Le choix de l'emplacement d'un poêle au bois aidera également à combler vos besoins en chauffage. Idéalement, on installera le poêle ou foyer dans la pièce où l'on désire obtenir le plus de chaleur et où l'on passe la majeure partie de notre temps. Si vous voulez que le poêle produise de la chaleur pour d'autres pièces de la maison, évitez une installation au sous-sol. Il est recommandé de choisir le plus petit poêle qui réponde à vos besoins car un poêle surdimensionné par rapport à la pièce où il se trouve la rendra trop chaude et inconfortable. Un appareil suffit généralement à chauffer efficacement une maison à aires ouvertes, qui ne comporte que très peu de murs pour séparer les pièces. L'emplacement stratégique des cages d'escaliers permet également à la chaleur de se rendre jusqu'aux étages supérieurs. Idéalement, installez le foyer contre un mur intérieur pour éviter les pertes de chaleur par les murs extérieurs. Un bon système de ventilation permettre également de distribuer la chaleur dans toute la maison. Et pour les pièces surmontées d'un plafond élevé, installez un ventilateur de plafond qui renverra l'air chauffé à votre niveau.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir